Technax, des techniques de pointe au service de l’innovation

Technax, des techniques de pointe au service de l’innovation

Présente sur le stand de la Région au salon Global Industrie, Technax fait partie des entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes en pointe sur le volet « Industrie du futur ».

Expliquer en quelques mots le cœur d’activité de la société Technax, conduite à Saint-Priest par son président directeur général Laurent Vernede, n’est pas facile. Dans le secteur assez pointu du soudage des métaux, cuivreux principalement, Technax possède l’expertise technique et le savoir-faire pour « concevoir et fabriquer des machines d’assemblage par soudage, en particulier par soudage par résistance ».

L’entreprise emploie 35 personnes. Pour Technax, innover n’est pas une option, mais une évidence gravée dans l’ADN de l’entreprise. Technax était l’une des pépites régionales invitées sur le stand de la Région lors de l’événement Global Industrie 2019, qui s’est tenu début mars à Eurexpo Lyon. Technax a également était soutenue par la Région Auvergne-Rhône-Alpes grâce à son dispositif « Solution Industrie du Futur ».

© Michel Pérès

Quels sont vos clients ? Qui est amené à faire appel à une entreprise comme Technax ?
Laurent Vernede : Nous sommes des partenaires des secteurs de l’automobile, de l’énergie, ou du nucléaire. Pour les équipementiers automobiles, en particulier, nous imaginons de nouveaux moyens de production des composants pour les véhicules électriques. Autrement dit, bien en amont des chaînes de production finales, nous apportons une expertise sur l’assemblage à chaud de métaux et fabriquons les machines qui permettront de produire avec de nouvelles techniques d’assemblage plus performantes.

Concrètement, quel type de bénéfice peut amener une innovation dans le domaine de l’assemblage de métaux ?
Prenons l’exemple des vérins hydrauliques : nos connaissances et savoir-faire nous ont permis de créer et proposer de nouvelles méthodologies pour les fabriquer. Notre mission est de simplifier certaines méthodes de fabrication, de les optimiser, de les rendre plus précises tout en réduisant les coûts. Nous recherchons des « process » plus souples, plus linéaires, au service d’une industrie toujours plus polyvalente.

Pour les véhicules, l’assemblage des métaux est également une partie essentielle. C’est crucial, notamment pour amener la puissance entre les batteries et le moteur – c’est ce que l’on nomme la connectique de puissance – pour fabriquer les moteurs électriques eux-mêmes, ou encore pour tout ce qui concerne l’électronique de commande.

© Michel Pérès

Aller plus loin

www.technax.com

Gardons le contact

Ne manquez rien de l'actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes : nouvelles aides, événements, opportunités, ...

Vous souhaitez parler de votre projet ?

Votre agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises vous accompagne

Revenir en haut de page