[WEBINAIRE] Journée Technique - Performance énergétique et décarbonisation des procédés industriels

Région partenaire

Performance globale

Le pôle de compétitivité AXELERA vous invite à une journée d'échange connectée sur la réduction des émissions de GES des procédés industriels.

Le secteur industriel représente en 2015 18% des émissions de GES nationales. Les émissions industrielles sont dues pour partie à la combustion d’énergie fournissant l’énergie nécessaire à la production et pour partie restante aux procédés industriels proprement dits.

La stratégie bas carbone vise à l’horizon 2050 une réduction ambitieuse des émissions du secteur aux seules émissions jugées incompressibles selon l’état des connaissances actuelles et les technologies disponibles, soit une réduction de 35% des émissions en 2030 par rapport à 2015, et de 81% en 2050.

Programme

  • Accompagner les entreprises dans leur transition vers des systèmes de production bas carbone.
  • Soutenir l’émergence, en France, de moyens de production de technologies clés dans la transition.
  • Réduire et si possible supprimer les émissions des procédés industriels en engageant dès aujourd’hui le développement et l’adoption de technologies de rupture. (Objectif de réduction de 60% des émissions non énergétiques de l’industrie entre aujourd’hui et 2050).
  • Améliorer fortement l’efficacité énergétique (+20 à +40% de gains selon les filières entre 2015 et 2050) et recourir à des énergies décarbonées (objectif de décarboner complètement l’énergie consommée par ce secteur en 2050), via en particulier une forte électrification du secteur industriel (en visant l’électrification de 70% des consommations du secteur en 2050), un recours très efficient à la biomasse et aux énergies renouvelables et la valorisation de la chaleur fatale (objectif de valorisation en 2030 de 10 TWh de chaleur issue des rejets annuels a plus de 100°C).
  • Maîtriser la demande en matière, en développant l’économie circulaire afin d’écoconcevoir les produits, de limiter le gaspillage de ressources dès la phase de production, d’optimiser le taux d’incorporation de matières recyclées dans les produits, leur taux de recyclabilité et leur réparabilité.
Revenir en haut de page