[WEBINAIRE] Journée Technique Métaux Critiques

Performance globale

Le pôle de compétitivité chimie-environnement AXELERA en collaboration avec le pôle CIMES vous invite à participer à une Journée Technique sur les Métaux Critiques sous format dématérialisé.

Programme

Le cuivre, le zinc, le cobalt, le nickel, le lithium, le tungstène, les terres rares mais aussi d’autres métaux rares tels que le germanium, le gallium et l’indium sont autant de métaux indispensables au développement des énergies décarbonées et renouvelables via la fabrication de batteries, panneaux solaires, aimants d’éolienne, fibres optiques, alliages aéronautiques, ou encore systèmes électroniques. Or, les risques importants liés à leur approvisionnement associés à la dépendance quasi-totale des économies européennes pour ces métaux produits essentiellement en Asie, aux Amériques et en Afrique participent à accentuer leur criticité actuelle ou en devenir. Ce constat rend difficile une transition énergétique efficace dans un contexte sanitaire incertain.

Afin de répondre à ces nouveaux enjeux, la filière doit se mobiliser et se renforcer via le développement de l’extraction, de la transformation, de la valorisation et du recyclage des métaux critiques en s’inspirant par exemple des initiatives lancées au Québec récemment.

C’est dans ce contexte que le pôle de compétitivité chimie-environnement AXELERA, en collaboration avec le pôle CIMES, vous invite à contribuer et/ou à participer à une journée technique afin de faire un état des lieux sur la criticité actuelle et future de ces métaux, d’échanger sur les difficultés rencontrées pour leur extraction, de présenter leurs voies de valorisation et les problématiques rencontrées sur leur recyclage et sur la réincorporation de la matière recyclée dans les filières et applications industrielles. La journée pourra également aborder les sujets du cycle de vie des pièces et des ensembles de mise en forme, de la conception à la déconstruction et à la fin de vie, ainsi que l’éco-efficience des procédés de traitement de surface (remplacement du plomb dans ces procédés) et des traitements thermomécaniques, et la maîtrise des déchets dans les procédés (procédés en continus, nouveaux procédés comme la fabrication additive).

Revenir en haut de page